A la une cette semaine

Vient de paraître

Voleur de lumière d’Eveline Thomer chez Océane Edition

voleur de lumiere couv1Jérémy se voit offrir pour ses 30 ans une trentaine d’appareils photos anciens ayant appartenu à un photographe peu ordinaire. Il ne sait pas que ce cadeau va bouleverser sa vie. Il remonte ainsi à une jeune photographe qui part en Russie en 1880 comme préceptrice des enfants du Tsar Alexandre III. Fasciné, il se rend dans son village natal pour en découvrir davantage. L’amour l’y attend. Rencontres et rebondissements enrichissent ce roman enrichissant.

 

 

 

Refrain de Bernard Grasset chez Jacques André Editeur

Avec Refrain, le voyage en compagnie des peintres et des musiciens se prolonge commegrasset_refrain sans fin. Refrain : revenir là où on est allé, creuser ce qui a déjà été contemplé et écouté, explorer, tel un possible, de nouvelles contrées. Retour et commencement. Dans l’alliance de la poésie avec la peinture et la musique se découvre un chemin de liberté et de lumière. En lisant Refrain le lecteur est invité à voyager, au fil de l’art, à travers les cultures, les siècles qui passent. Voyage – aventure dans le langage. Le dialogue des mots avec l’univers pictural et musical cherche ici son unité du côté des pays intérieurs, des secrets de l’homme, de l’accueil de l’insaisissable. Refrain : écouter, sillons d’un autre langage, ce lointain qui murmure le sacre de l’aurore.

 

 

Le Janus des gauchers de Pierre Deberdt  chez Ella éditions

deberdt_janus

Avec son bahut à bout de souffle, Jeff vaque d’école en école. Ici, il présente son exposition sur l’eau ; là, il dessine son amour de la nature. Et les enfants sont aussi heureux que les instituteurs, tant Jeff possède un don pour capter, passionner. Tout s’effondre lorsqu’un éminent spécialiste lui diagnostique un cancer à l’issue fatale. C’est alors que Jeff retrouve Suzelle, son amour inoubliable, et croise le chemin d’Albine et ses amies. Il reprend formidablement goût à la vie !

Les amours de la mouette rieuse, poèmes de Françoise Bidois chezbidois_mouette BookEdition

Un voyage sur les ailes d’Éros. Un parcours entre virtuel et réalité, entre prose et poésie, au gré du vent et au fil des vagues. Au long de ses vols, la mouette aurait-elle croisé des amants au charme réel, des amoureux aux caresses célestes ?
Peut-être est-ce les pensées du moment mais dans le fond elles sont en harmonie avec ce que je suis, parfois leurs expressions diffèrent mais je ne crois pas rentrer dans le portrait de « la donna è mobile », la mouette n’est point volage… juste poète et si elle grave ses amours dans le sable, la mer se charge de les effacer. Ses plumes d’amoureuse sont parfois soulevées par le vent des mots, est-elle inconstante pour cela ?

Dans le vent des mots, nouvelles de Françoise Bidois chez BookEditions

bidois_ventsQuand le vent conte des histoires, n’est-il de meilleur moment que celui du partage ? Voici seize nouvelles cueillies sur les ailes du vent, celui qui souffle parfois sur les Pays de Loire ; qu’il soit Zéphyr encourageant à la douceur du rêve ou vent de Galerne qui vient du nord-ouest, froid et humide incitant à se blottir au chaud avec un livre. Écoutons-le rassembler tous ses mots, dans ces quelques contes ou nouvelles écrites pour les ados.
« N’oubliez pas l’histoire de l’humanité, partagez votre mémoire, c’est le Devoir des sages, car l’Histoire n’est faite que de conflits que l’Homme répète, confiez-là dans les livres, les mots sont faits pour cela. »
Je serai toujours là pour vous en faire souvenir.

Au service du Roy, un amiral sablais dans les guerres de Vendée de Yvon Marquis chez Geste Editions

Figure emblématique parmi tous les héros qui ont porté haut les couleurs de la Vendéeau-service-du-roy-001. l’amiral Pierre de Vaugiraud illustre toutes les qualités et tous les défauts qui font la singularité des Vendéens : esprit d’aventure, fidélité à ses convictions, courage, mais aussi entêtement, voire obstination. Pierre de Vaugiraud effectua une brillante carrière dans la Marine royale sous Louis XV et Louis XVI ; il fut de toutes les grandes batailles navales qui ont jalonné la guerre de Sept Ans et celle d’indépendance des États-Unis. À la Révolution, fidèle à ses convictions royalistes, il s’engagea dans la contre-révolution en prenant une part active au soulèvement vendéen ; plus tard, il déclina les offres d’engagement de Napoléon. Sa fidélité ne fut récompensée qu’au soir de sa vie, sous Louis XVIII.Si l’Histoire, avide de figures spectaculaires, n’a pas retenu son nom, Pierre de Vaugiraud n’en mérite pas moins de figurer aux toutes premières places dans le panthéon des Vendéens célèbres qui ont contribué à forger la renommée des gens de ce pays. Ce livre a reçu le Prix des Ecrivains de Vendée 2016.

Les Perdriau, des Vendéens en XXème siècle de Georges Perraudeau, chez Geste Editions

les-perdrieau-001À la demande de ses petits-enfants, Laurence Perdrieau raconte sa vie de paysanne vendéenne. Elle égrène ses souvenirs : son mariage en 1933, son bonheur troublé par l’approche de la guerre, sa solitude et son travail exténuant pendant les six années du conflit, la joie des retrouvailles avec son mari en 1945. Elle se rappelle l’arrivée de leurs quatre enfants, souvent inattendus, les efforts qu’ils ont dû accomplir pour suivre les changements de l’agriculture, leurs inquiétudes au cours de la guerre d’Algérie… Et, enfin, leurs belles années de retraite tranquille à la veille de l’an 2000. Ce livre a reçu le Prix des Ecrivains de Vendée-Crédit Mutuel en 2016.

Ce ne sont pas les mouettes de Didier Giroud-Piffoz chez Ella Editions couverture

Solène est aimée d’une passion unique, totale, absolue. Elle s’offre en retour dans un amour fou. De cet amour sublime que Benjamin Péret définissait ainsi : « le lieu géométrique où viennent se fondre, en un diamant inaltérable, l’esprit, la chair et le cœur. » Et l’Inde, sa beauté, ses mystères, sa lumière. Ses bidonvilles aussi, ses léproseries. Et cette quête douloureuse, improbable… Un chant d’amour fulgurant écrit dans un style particulièrement soigné qui mettent en valeur les qualités de l’analyse psychologique et le suspense de ce livre de quête et de fatalité.

La blouse noire « Dous novèles de chez ma » d’Alain Perrocheau aux Editions Hérault

la-blouse-noireLe célèbre barde poitevin Yves Rabault avait coutume de dire à son auditoire : “Parlez français… parlez patois”. Le patois définit un terroir. Il fluctue selon la terre à laquelle il s’accroche. Il se forge selon le relief, la nature du sol, la végétation, le caractère des habitants du lieu. Alain Perrocheau maîtrise ce « parlange », et il nous livre aujourd’hui une série de récits truculents avec leur traduction afin de nous familiariser avec lui et de conserver cette précieuse tradition purement orale. Dans ces nouvelles, nous entrons de plain-pied dans le patois vendéen de la région de Coëx, Aizenay, La Mothe-Achard. Recherche d’un vocabulaire précis et savoureux, qui employé au bon moment, donne un plaisir que l’auteur partage avec son lecteur.L’auteur révèle un langage qui décrit un terroir et il manie le dialogue avec beaucoup de talent. Le ton est authentique, émaillé de ces expressions incontournables et truffé de quelques “menteries” que nos anciens affectionnaient particulièrement. Chacun de ces récits en patois est suivi de sa traduction intégrale en français.

Une âme en clair-obscur, poésie d’Armelle Elfort aux Dossiers d’Aquitaine2016-11-24-14-47-37_0083

Née d’une famille de de marins et de commerçants des îles de Groix et de Noirmoutier, Armelle Elfort publie un recueil de poèmes où l’imaginaire est tantôt bonheur, tantôt souffrance, dans lequel elle a puisé force et courage. Voici un petit livre d’amour, le plus noble, celui de tous les êtres et de la nature, qui apparaît alos scomme un puissant levier créatif et désir de partage et de de transmission.

Entre déchets et splendeurs de Christian Bergeon aux Editions du Netberjon_dechets-et-splendeur

Comme chaque midi, le commissaire Francis Dubois, s’enfile un petit-blanc sec au Café de la Marine, où Josette, la serveuse, est devenue la patronne. C’est l’occasion pour Fred Lanson, le Journaleux, de venir à la pêche aux infos. Gilles Morvan, dit Humphrey Bogart, fidèle lieutenant du commissaire, est plus que son chauffeur et le précède souvent dans ses affaires. C’est l’occasion pour le commissaire Dubois d’être initié, par le sculpteur Arthur Bourrin, à son art et à celui de Gaston Chaissac qu’il qualifie de « entre déchets et splendeur ». Mais l’art peut parfois dissimuler quelques sordides affaires… Il se rend pour la première fois à l’AG des anciens élèves de son lycée, où le grand reporter Daniel Zimmermann, dit Zimm, prend la photo du groupe (Si la photo est bonne), mais cette réunion très conviviale se termine de façon imprévue… Il espère l’Arrière-saison plus calme, mais il n’en est rien…

« Vous m’en lirez tant », le magazine littéraire mensuel de RCF Vendée

Gilles Bély anime  » Vous m’en lirez tant », le nouveau magazine littéraire de RCF Vendée, diffusé le premier jeudi de chaque mois, à 19 h 35, et le dimanche suivant, à 10 h. Il invite des écrivains vendéens ou voisins à parler de leurs derniers ouvrages. Des infos à propos des salons, des dédicaces, de la vie littéraire de notre région trouvent aussi leur place dans ce magazine.

Parmi les premiers invités, Philippe Gilbert, Gilbert Métivier, Joël Gaucher, Roger Albert et Louis Renaud, Jean Rousseau, Marie-France Thiery-Bertaud, Joël Couteau, Yvon Marquis et Alain Perrocheau. On peut écouter ces émissions en podcasts sur le site de RCF Vendée : rcf.fr

Les fréquences de RCF Vendée : La Roche-sur-Yon : 104, 5 FM ; Fontenay-le-Comte : 92,5 FM ; Les Sables-d'Olonne : 93, 9 FM ; Pouzauges : 95,4 FM ; Saint-Gilles-Croix-de-Vie : 88 FM.

Amis poètes

Si vous souhaitez redécouvrir la poésie et les poètes connus et moins connus, retrouvez l’émission « Poésie ma voisine » sur RCF, chaque dimanche à 12h. Embarquez pour un quart d’heure de poésie avec André Guilbaud et Alain Perrocheau. En mars-avril, ils s’intéressent entre autres à Saint-John-Perse et Francis Ponge dans leurs émissions. Chacune est diffusée le dimanche à midi, mais est facile à réécouter sur le site web de RCF Vendée, rubrique « Podcasts ».

Retrouvez le dernier Lire en Vendée

Cliquez sur le lien ci-dessous pour retrouver l’ensemble de la revue : Lire en Vendée n°30

Au sommaire :  lireenvendée30

Hommages à James Sacré, Joséphine Colomb, Jean L’Hiver, Jean Huguet et Claude Burneau – Les Prix littéraires en Vendée et les salons littéraires – Joël Bonnemaison et Yvan Rioufol – La chronique du Père Philibert – Les Amis d’Arcadie – Au théâtre la Vendée – Les pages des Echo-Musées – Nos sélections de livres de livres et de revues – Le coin du CVRH – Les pages des Ecrivains de la mer

Le sommaire de l’actu du livre en Vendée

Publications récentes et à venir

Salons et animations autour du livre en Vendée

Actualité de la Société des Ecrivains de Vendée

Prix et concours littéraires

Nos écrivains à la télé et à la radio