Jean Rauline nous a quittés

Cliquez pour lire l’hommage de Claude Delbos

 

 

Faire un don

 Pour soutenir la publication et la distribution de

« Lire en Vendée »

_______________________________________

Répondez à l’enquête organisée par

Bibliothèques de Vendée

 


 

Vient de paraître

Gilbert Bellan, le peintre de Clemenceau de Patrick de Villepin aux CVRH

Avec ses « Instantanés de couleur », Gilbert Bellan est tour à tour le peintre du traité de Versailles, des ruines de guerre, de la Victoire (1918) ou de la Libération (1944), admirateur de Péguy, Barrès, Foch ou de Gaulle. Par-dessus tout, il se considère au service de Georges Clemenceau. De Paris aux côtes de Vendée, il accompagne le Tigre tout au long des dernières années d’une retraite heureuse. De sa maison sur la dune, Clemenceau lui commande un « chêne vert titanesque » auquel il s’identifie. Présenté au Salon des Beaux-Arts, l’Ancêtre, c’est lui.
Face à l’océan, une deuxième mission attend l’artiste : « Claude Monet a fait les meules, les cathédrales à des heures successives. Vous ! Vous allez faire la mer qui est un programme autrement grandiose. » Deux cents tableaux de ciels et de mers et voici Bellan désigné « horizon de Vendée ». Monet était le grand ami de Clemenceau. Mais un peintre peut en cacher un autre.

villepin-bellan peintre de clemenceau

Les Herbiers pendant la Seconde guerre mondiale de Philippe Ricot chez La Geste

Des Herbretais livrent leurs souvenirs de l’Occupation au pays des Herbiers. Une période sombre de leur jeunesse à la fois éloignée et proche. Ils se confient simplement et parfois s’arrêtent, les yeux embués. Les archives aussi parlent, permettant une autre approche de la vie d’alors.Les témoins évoquent des faits locaux, tels l’arrivée des réfugiés, l’envahissement de la commune par les Allemands, les mitraillages d’avions rue du Brandon et sur la route 160, l’arrestation nocturne de familles juives, la destruction du château d’eau à la gare, des viaducs de Coutigny et de la Haute-Monnerie, l’action des FFI à la Maha et dans la rue de l’Église, la Libération, les règlements de compte et les élections municipales mouvementées… La vie quotidienne aux Herbiers est aussi abordée : réquisitions, couvre-feu, aide aux prisonniers, marché noir, loisirs, vie économique, religieuse et scolaire.

175677

 

Histoire de l’Ile d’Yeu de Maurice Esseul chez La Geste

À onze milles des côtes vendéennes, enchâssée dans un écrin émeraude serti au sein même de l’Océan, l’île d’Yeu dresse sa silhouette altière au-dessus des eaux. Sa face sud présente une côte sauvage, d’aspect titanesque, oppo­sant un défi aux assauts incessants des lames vengeresses, tandis que son rivage oriental déploie un long cordon syl­vestre, bordé de plages dorées aux senteurs de tamaris. Pays de transition, dernier maillon de la chaîne armori­caine, l’île d’Yeu allie le caractère sauvage et grandiose de l’Armorique, au charme et à la douceur des Charentes. Gardienne séculaire des côtes du Poitou elle reçut, dès la plus haute antiquité, tantôt la visite de hardis navigateurs, tantôt celle des barbares qui marquèrent son sol des traces indélébiles de leur passage. Bravant sans cesse la fureur des flots, autant que celle des hommes, les islais luttèrent, des siècles durant, pour la sauvegarde de leur identité. Ils ont façonné de leurs mains cette île ; ils ont formé ce petit peuple de la mer, fier et courageux, attaché viscéralement à sa terre insulaire. Leur histoire mérite d’être contée …

175628

 

Guillery, le capitaine des voleurs d’Yvon Marquis chez La Geste

Comment un malfaiteur notoire, ennemi public N° 1 sous le roi Henri IV, condamné à être roué vif en place publique, a-t-il pu devenir le gentil chasseur de la comptine que chantent encore les enfants dans les cours de récréation 500 ans après ses exploits ? C’est parce que les petites gens qui ont tissé sa légende n’ont pas eu à souffrir de ses méfaits, bien au contraire. À l’instar de Robin des Bois, il défiait, ridiculisait, et détroussait de préférence les collecteurs d’impôts, qu’ils fussent du roi ou du clergé, ceux-là mêmes qui les écrasaient de charges et les acculaient à la misère. Mieux, il rétrocédait en partie aux pauvres le fruit de ses rapines. Pas étonnant, dès lors, qu’ils aient magnifié et transformé en saga ses innombrables délits. C’était leur façon de se venger des ava­nies qu’ils subissaient leur vie durant sous le joug des puissants, à une époque où les journaux satiriques et les ronds-points n’exis­taient pas. Il reste aujourd’hui l’histoire d’un personnage truculent, sé­duisant, joyeux, dont les exploits réjouiront les lecteurs petits ou grands. Peut-être, à la fin de leur lecture, se diront-ils que rien n’a vraiment changé en 500 ans, et que Guillery ne serait pas totale­ment dépaysé à notre époque …

175706

Les comtes de Poitou ducs d’Aquitaine de Michel Perraudeau aux Editions La Geste

Du VIIIe au Xe siècle, les premiers comtes durent se battre pour garder intact le Poitou, objet de convoitise des seigneurs voisins et terrain d’expéditions meurtrières des Vikings. Progressivement, les différents Guillaume, du Xe au XIIe siècle, consolidèrent et développèrent leurs possessions. Avec le mariage d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri II, le territoire s’élargit. Devenus souverains des Anglais, ils construisirent un vaste domaine, continué par leur fils Richard Cœur de Lion mais perdu, au xiiie siècle, par un autre fils, Jean Sans Terre, au bénéfice de Philippe Auguste. Les comtes poitevins furent les artisans d’une grande renaissance poétique et écrivirent les pages les plus fortes de l’histoire médiévale de la Vendée, du Poitou et de la France.

couv_perraudeau

 

Anatole le guérisseur de Philippe Audureau aux Editions du Petit Pavé

Au décès de sa mère, Anatole quitte son travail de régisseur au domaine d’Albret et part sur les chemins de France. La jument Philomène et le chien Socrate représentent désormais son unique famille. Dans sa roulotte, onguents et potions médicinales abondent pour soigner les bonnes gens. Dans un village du Bas-Poitou, il est accueilli chez les Verger qui lui renvoient l’image de ce qui lui manque cruellement : une vraie famille. Après maints démêlés,  un coup du sort ternira sa réputation et changera le fil de son existence. Sa vie d’aventure le mènera jusqu’au Canada. Une odyssée fertile en péripéties, avec la rencontre bouleversante d’Emeline, une comtesse répudiée, et avec la révélation inouïe du secret de sa naissance. Même si son destin bascule lors de la prise de Québec par les anglais, de purs moments de bonheur viendront adoucir ces bouleversements. Enfin, par amour, Anatole ira jusqu’à accepter un mode de vie transgressif au sein d’une tribu amérindienne.

 Cette fresque sociale, émaillée de dialogues fleurant bon le 18ème siècle, évoque au passage des métiers disparus tels que : guérisseur itinérant, charbonnier et coureur des bois.

audureau_anatole

 

Mon neurône et moi… Ca pique un peu, de Christan Gauvrit chez La P’tite Hélène Editions

Avec un regard tantôt attendri, tantôt triste, tantôt révolté, tantôt agacé, tantôt écœuré, tantôt déjanté, tantôt émerveillé, il décortique ici seize petites histoires courtes avec ses mots, en apnée, dans des vapeurs de Mezcal.  Il s’arme, dangereusement, d’une dérision souvent « bien » boiteuse et pas très étanche comme excuse  avec son unique neurone à la limite de la schizophrénie ! Il s’insurge, rue, constate, tantôt à la pince à épiler, tantôt à la masse, de ce trop sérieux présent. Il subit aussi un occupant, qui assis dans le fond de son cerveau se démène en ermite, « bien » turbulent cartonnant au jus de goyave !

Il s’acharne à canaliser son feeling personnel sur tout ce qui l’entoure et qui le touche dans sa vie d’homo sapiens, essayant de protéger son précieux et fragile neurone, amorçant souvent des vrilles incontrôlées, « bien » malgré lui.

 gauvrit_mon neurône

 

Et pour finir de Bernard Dufort, aux Editions Vent des Lettres

Voici le 3ème petit livre qu’il écrit pour ses onze petits-enfants. Celui-ci est aussi désordonné que les deux premiers : « Ce à quoi je tiens » et « J’ai encore quelque chose à vous dire ». Il n’y a pas de plan, il est fait de morceaux qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. C’est un méli-mélo de textes qui lui sont venus à l’esprit en pensant ou en discutant avec eux et en les observant. On y trouve aussi bien une petite réflexion sur la vieillesse qu’une autre sur le « Dieu des petits », sur une vie d’homme ou encore sur le singe de la tante Adrienne.

Rien de très passionnant, mais c’est tout ce qu’il a trouvé dans sa mémoire de quatre-vingts ans. Il pense que ce sera son dernier livre, à moins que dans quelques années ses arrière-petits enfants lui demandent de nouveaux souvenirs ou de nouvelles histoires. Mais ne sera-t-il pas gaga ? D’eux, certainement.

img014

 

La loi du Talion d’Aline Duret, aux Editions Vent des Lettres

Carquefou, une paisible commune de la banlieue nantaise dans laquelle il fait bon vivre… du moins, jusqu’à ce qu’on découvre, du côté de Port-Jean, le cadavre d’une joggeuse sauvagement assassinée. Quatre jours plus tard, une vieille dame handicapée est égorgée à son domicile. Alors que l’adjudant Simon Belfort, en mal d’action, s’apprêtait à demander sa mutation, il va devoir faire équipe avec son rival l’adjudant-chef Hadrien Velganni. Deux meurtres en moins d’une semaine… c’est une belle opportunité pour Amandine Doucet qui rêvait d’écrire son premier roman policier. Elle tentera, par tous les moyens, d’obtenir auprès de l’adjudant Belfort des informations confidentielles. Mais tous deux seront très rapidement dépassés par les évènements. La machine infernale est enclenchée… Les enquêteurs parviendront-ils à démasquer le monstre qui terrorise la population en cette veille de Noël ?

Loi-du-talion-cover

La Petite fille de l’eau de Dominique Durand chez Ella Editions

Invitée d’honneur d’une manifestation écologiste à Portland, bien que n’aimant guère les mondanités, Esther, jeune militante de La Ligue Verte accepte de s’y rendre. Elle souhaite ainsi remercier ceux qui lui font confiance. Quand le commando lourdement armé pénètre dans la salle au beau milieu de son intervention, Esther devine le piège qui vient de se refermer sur elle. Elle va payer pour ce qu’elle a commis dix ans plus tôt sur le site de l’Harp, en Alaska.
Emprisonnée dans un cachot sordide, privée de lumière, privée de tout contact et affaiblie, elle n’est plus la fière guerrière d’antan. Le colonel Powel tient sa vengeance. Il ignore qu’à Nantes, de l’autre côté de l’Atlantique, une fillette de dix ans se prépare à porter secours à Esther. Il ignore que l’enfant porte dans ses gènes le secret d’une légende millénaire, un secret préservé par la plus ancienne tribu amazonienne que la Terre ait portée. Parce qu’elle s’appelait Alizéa, Parce qu’elle est la fille d’Esther, la petite sour du vent.

Première de couv La petite fille de l'eau

 

Coup de folie d’Eveline Thomer, chez Océane Editions

Un jour d’orage, en Vendée, le jeune Duc Martial des Ormeaux est frappé par la foudre, à l’aube de ses 40 ans. Dans le même temps au château, Claire sa jeune épouse a les premières douleurs, ainsi que l’employée de la maison de 17 ans qui, après un déni de grossesse, accouche aussi. L’orage a fait des dégâts, la route est bloquée… Ce 25 août diabolique changera la destinée de plusieurs personnes.

Sublime histoire d’amour et suspense  jusqu’au dernières pages pour un drôle de dénouement !

cou_thomer

 

Une terrasse au soleil de Jean-François Dietrich aux Editions Les Chantuseries

«Ce qui fait nos vies, ce ne sont pas que nos racines, ce sont aussi nos rencontres. L’arbre, pour grandir, a besoin de terre, mais ses feuilles ont besoin du vent, de la lumière. Si la terre où l’on naît est racine, nos rencontres sont nos feuillages.» Les personnages de cette histoire viennent d’ailleurs et se retrouvent en Vendée, au Poiré-sur-Vie. Tous recherchent un point d’ancrage, pour tisser les liens d’une vie nouvelle. «Comme une errance arrivée à quai, une sorte d’échouage qui ferait fondation.» Entre rire et émotion. Une histoire forte pétrie d’humanité.

une terrasse au soleil

 

Aurore – Les roses pourpres de Dominique Durand chez Au Loup éditions

Une rentrée au mois d’avril dans un lycée de province inconnu. C’est une journée difficile pour Aurore. Entre sa confrontation avec le caïd du lycée, sa rencontre avec Charlotte et Cassy et l’intérêt que lui porte l’énigmatique Malec, il lui sera difficile de garder secrètes ses étranges facultés.

Les vrais problèmes surviennent lorsque le grand-père de Cassy se fait enlever sans raison apparente. C’est une course contre la montre qui commence alors. Et si tout était lié à la disparition d’un tableau aux origines inconnues ? Les ravisseurs pensaient avoir tout prévu. Ils ignoraient que la mystérieuse Aurore n’était pas une jeune fille tout à fait comme les autres.

Mais ils allaient vite le comprendre…

première de couverture les roses pourpres

 

Autour du village de Marie-Jeanne Boulineau, aux Editions VdL

Voyage autour de la soupe, de Michel Pelé, aux Editions VdL

Faire de la soupe, c’est simple me direz-vous, mais une bonne soupe? Avec Michel, le cuisinier photographe, ce n’est pas simplement faire une soupe, c’est partir en voyage. Voyage au pays des légumes oubliés, voyage dans le jardin, voyage dans les couleurs, voyage au pays du goût et des saveurs… Voyage parmi les 50 recettes et photographies qui sentent bon et qui, été comme hiver, redonnent un air de nouveauté à toutes ces soupes quotidiennes, comme autrefois. 50 recettes qui vous mettent l’eau à la bouche, envie de sortir du potage en poudre et de la boîte de conserve. Recettes simples, expliquées, photographiées, recettes qui vont faire de vous la reine (le roi) de la cuisine et enchanter vos invités. 

 

soupes-cover

 

Mort suspecte à Douala de Claude Ollivier aux Presses du Midi

Le 21 avril 1961, Paul Gébert boucle ses valises à l’Akwa-Palace de Douala. À quelques heures de l’embarquement pour Paris, ce Compagnon de la Libération, riche colon de l’Est du Cameroun, est découvert mort sur son lit d’hôtel. Officiellement, il s’est suicidé. Sa femme n’y croit pas et décide, malgré la loi du silence, de rechercher la vérité.
L’intrigue de ce récit romancé au cœur de la Françafrique s’appuie sur des personnages et des faits réels.
mort suspecte à douala 001

 

Les amants de la Rivière-Rouge, de Marie-France Desmaray, aux Presses de la Cité.

Un matin d’octobre 1921, Louise, 15 ans, quitte sa Vendée natale le cœur lourd… et le ventre rond. La jeune fille se réfugie en Charente, où elle est accueillie par des Vendéens du bocage établis sur ces terres. En échange de l’entretien de leur maison, elle trouve chez eux la douceur d’un foyer pour élever sa petite Rose. Elle rencontre bientôt Marius, issu d’une longue lignée de gabariers, et l’espiègle Juliette, qui deviendra sa plus proche amie. Tout sourit à Louise, cuisinière de talent, qui se crée, derrière les fourneaux, une solide réputation auprès des notables, jusqu’au drame…

Une nouvelle aventure l’appelle alors : celle du Nouveau Monde avec sa nature hostile, sa population chaleureuse. Lui offrira-t-elle l’espoir d’un avenir meilleur ?

Le Maître du blé de Mireille Fuselier-Mauffré aux éditions Persée

Il était élancé, vêtu d’une cote de travail verte, zippée jusqu’au cou, un costaud dont on voyait bien qu’il était tout en muscles. Un grand type barbu au teint brûlé de soleil portant moustache effilée qui glissait vers le menton et lui donnait un air de berger mongol, pensa Adèle… pourtant, il avait un visage plein, une expression affable qui apportait un bémol aux sensations immédiates, et le regard bleu et droit sous les paupières plissées au soleil annonçait un homme joyeux mais énergique.
« Il ne s’agit pas d’avoir peur, il s’agit de veiller et d’agir. Moi, j’agis pour une cause que je ne voudrais pas perdue d’avance. Pas facile, je te jure ! »… Mireille Fuselier signe ici son cinquième ouvrage et son deuxième roman. Habituellement écrivain de l’Histoire, elle espère contribuer avec « Le Maître du blé » à une prise de conscience forte de notre attachement vital à notre Mère-Planète

Poésies végétales de Thierry Jouet aux éditions Le Jardin des Jouet

Ensemble de poèmes selon les mois de l’année, des portraits végétaux de personnes connues ou des personnages de son premier roman.

Himalaya, Népal, ermitages en pays Sherpa de Yann Rollo Van de Vyver et Jigmé Thrinlé Gyatso aux Editions de l’Astronome

Consacré aux ermitages du maître bouddhiste tibétain Shri Sengdrak Rinpoché et à sa jeune « réincarnation », à la vie simple des habitants des montagnes de la frontière népalo-tibétaine et aux conséquences des tremblements de terre survenus en 2015 au Népal, ce beau livre de photographies et de textes bilingues français/anglais est le fruit d’une collaboration de longue haleine entre le photographe et auteur Yann Rollo van de Vyver et le moine bouddhiste et poète vendéen Jigmé Thrinlé Gyatso (Yves Boudéro). Le Dalaï-Lama signe l’avant-propos et Matthieu Ricard en a écrit la préface. L’historien Laurent Deshayes y présente la tradition érémitique depuis le Bouddha jusqu’à nos jours, Jigmé Thrinlé Gyatso relate la vie de son maître spirituel ainsi que l’histoire de sa lignée et Yann Rollo van de Vyver, par ses clichés, immortalise les traditions de tout un peuple. L’ouvrage propose au lecteur un quadruple voyage.

NEPAL 1ère couv. HD

 

Chat la lal… le bal des comptines de Yvan Magaud et Elise Martineau chez Vent des Lettres

Il court il court le furet et rencontre toutes les comptines enfantines à lire et faire découvrir à tous les jeunes enfants à regarder aussi les belles illustration d’Elise Martineau.

img007

 

 

Amis poètes

Retrouvez Alain Perrocheau qui nous faire découvrir des poèmes et leurs auteurs chaque samedi à 17h25, sur RCF. Chaque émission d’environ 4 minutes est accessible en podcast après inscription sur le site Internet de RCF Vendée.

Retrouvez le dernier Lire en Vendée

Cliquez sur le lien ci-dessous pour retrouver l’ensemble de la revue : Lire en Vendée n° 33

lire en vendée_33

Au sommaire :  En mémoire de Jean-Louis Dupont, Louis Gouraud et Georges Perraudeau – Itinéraire vendéen de lectures – Bibliothèque Départementale – Salons, Sorties et Prix – Les Prix littéraires vendéens –  Ella Editions – Les pages de Vendée Historial les pages Echos-Musées et Expositions – 30 pages de présentations de livres parus dans l’année – Le coin du CVRH et les pages des Ecrivains de la Mer.

 

Le sommaire de l’actu du livre en Vendée

Publications récentes

Salons et animations autour du livre en Vendée

Actualité de la Société des Ecrivains de Vendée

Prix et concours littéraires

Nos écrivains à la télé et à la radio

Nos auteurs adhérents en dédicace