Parutions

Parus en 2017

Une enfance en Vendée dans les années 50, de Lise-Marie Ratier

La coiffeuse et le garde-champêtre. À partir de ses propres souvenirs et des témoignages qu’elle a reçus, en particulier de ses parents et grands­parents, l’auteure fait ressurgir un monde disparu où les odeurs, les bruits, les sensations, les gestes, les mots tiennent une grande place. Elle partage avec le lecteur les bonheurs et les moments difficiles qu’elle a vécus, entre le salon de coiffure de sa mère et la ferme de sa tante, entre l’école et les vacances. Une vie ordinaire vue au travers des yeux d’une fillette qui n’a rien oublié de ses premières années. Les plus âgés retrouveront dans ce livre un peu de leur propre vécu. Les plus jeunes apprendront, peut-être avec étonnement, ce qu’était la vie des enfants il y a seulement une soixantaine d’années. Une enfance libre et heureuse, sans télévision ni ordi­nateur, vécue au rythme des saisons, en symbiose avec la nature.

enfance années 50

Le Potager extraordinaire de la Vendée, de Michel Pelé

Naviguer, sillonner sur les routes de Vendée, flâner côté terre, mer et marais, quoi de plus agréable! Rencontrer les éleveurs, pro­ducteurs, marins, échanger sur leur savoir-faire. Se rapicoler* après avoir dégusté, en leur compagnie, le millet, la gâche, le fion maraî­chin, le préfou, la mogette et bien d’autres merveilles. Échanger sur leur métier toujours pratiqué dans un esprit de respect de l’environnement, de culture et d’élevage bio. Sans oublier ce que nous offre Dame Nature: les algues « filles du soleil et de la mer», les poissons, coquillages et crustacés, tout droit sortis du chaudron de Neptune.

Déambuler en glanant de-ci de-là ces drôles d’herbes de la côte sauvage, comme ces immortelles d’Italie qui, au printemps, brodent les dunes de leurs corolles jaunes. Qui embaument les environs de leur parfum de curry. N’oublions pas les cristes marines au doux goût iodé et sucré à la fois. La benoîte, la salicorne, l’ortie, le coquelicot qui jonchent nos talus et rives, et toutes ces autres richesses que nous offre le littoral, et qu’il nous faut, bien sûr, respecter et préserver.
Bon vent, bonne balade, bon appétit.

potager extraordinaire

La Vendée sauvage et naturelle, de Ronan Arhuro et Stéphane Bonneau

Dans la nature, tout est rencontre. Une vue, une espèce, un comportement, les occasions d’un souvenir naturaliste sont légion. Et la photographie est un moyen de fixer ces rencontres. En Vendée, les influences sont variées, qu’elles soient littorales, géologiques ou méridionales. Les rencontres sont multiples. Avec elles, nous suivrons un parcours imaginaire. Nous partirons du bocage pour rejoindre et longer le littoral. Entre marais, îles, dunes et forêts, celui-ci recèle de nombreux trésors. Puis la plaine calcaire clôturera cette sorte de boucle.

Les textes suivront le même parcours, soulignant les photographies ou ouvrant vers une lecture différente. Précisions sur la biologie, sur la succession des milieux, détails sur la présence en Vendée et autres anecdotes, tout cela n’est qu’une porte ouverte pour vos rencontres. Laissez-vous guider ou papillonnez au gré de votre regard accroché par une page. Les espèces abordées ne sont pas toujours celles attendues, espèce commune ou rare, à la biologie extraordinaire ou des plus habituelle… À vous de compléter.

vendée

Sauvetage en mer, un héroïne fantoche de Catherine Girard-Augry aux Editions Chez Maupassant

girard_héroine fantoche

La mer est, de tout temps, le terreau privilégié de hardis navigateurs, d’explorateurs, d’aventuriers, de marins courageux, dont les exploits demeurent dans toutes les mémoires, mais aussi d’hommes et de femmes intrépides dont les actes de bravoure restent, le plus souvent, anonymes. C’est le cas pour le sauvetage en mer.Cependant, certains ont le génie de s’arroger tous les héroïsmes et tous les honneurs. L’esbroufe devient leur mode de vie. Ce roman, inspiré de faits réels, en est un bel exemple. Claudie Gavreau est l’héroïne de Portmar, petite cité portuaire, située sur la côte atlantique, non loin de Nantes. Réputée première femme sauveteur, première femme patron de bateau, elle suscite l’admiration de tous. Mais que se cache-t-il derrière le beau portrait o­fficiel ?

Le roman nous fait découvrir la véritable personnalité de cette femme de mer et dévoile une imposture magistralement menée qui réussit à duper, avec la complicité de l’entourage, habitants, journalistes et personnalités o­fficielles. Au-delà des forfanteries et mensonges de certains personnages, l’ouvrage est aussi un hommage rendu à tous ceux qui risquent leur vie pour sauver celle des autres. Il pose également la question suivante : faut-il systématiquement démasquer ces héros imposteurs ? Au lecteur d’en juger.

Le farfadet de Saint-Gervais de Karine Giroud-Piffoz aux Editions Le Ver-Galantfarfadet

  Imaginez un salon du livre, des visiteurs, des écrivains, des livres. Beaucoup de livres. Et une jeune femme, Lénaëlle auteur de contes et de roamsn, spécialiste du petit peuple. Une jeune femme qui feuillette un livre, justement. Quand, au détour dez deux feuillets, déchirant la page, apparaît un farfadet. Intrusion. Harcèlement. Et la vie qui bascule, qui devient un enfer. Invivable.

Histoire insolite et douloureuse qui ne vous lâche pas. Peut-on en sortir indemne ?

Le marié de la Saint-Jean de Yves Viollier aux Presses de la Citéviollier_ marié saint-jean

1977. Le mariage de Zhida se prépare à la Gallifrère, la belle ferme de ses futurs beaux-parents, près de Luçon. Zhida, jeune Chinois du Cambodge, Français  » banane  » comme il dit – jaune à l’extérieur – a dû partir, seul, pour la France à l’âge de huit ans avec son petit frère, et aller en pension à Romilly. Son père, tout juste arrivé de Hong Kong, et son oncle, qui a pu échapper aux Khmers rouges et émigrer en France, seront là pour son mariage.
Au coeur des trois nuits étouffantes de plein été qui précèdent la fête, Zhida revit l’histoire de sa merveilleuse rencontre avec la rousse Gabrielle, qui l’a choisi sur les bancs du lycée. S’invitent aussi dans ses souvenirs l’enfance, que l’exil a rendue douloureuse, l’adolescence et la jeunesse précaires. Et c’est à sa mère, la grande absente, disparue dans les ténèbres de la barbarie, que ses pensées reviennent, elle dont le sourire fragile va l’accompagner jusqu’à l’autel.

La Matouze d’Eveline Thomer, réédité chez Océane Editionsthomer-matouze

La Matouze est une femme belle mais étrange dont le comportement impulsif effraie autant qu’il fascine. Aussi n’échappe-t-elle pas à la sévérité douloureuse de l’aînée de ses filles qui affronte héroïquement la tyrannie d’une mère castratrice et séductrice… La liberté de ton, l’aisance de la parole deviennent donc la part licencieuse que s’octroie la fille sur la famille.

Et ce récit délimite l’espace nécessaire où s’épanchent l’exaspération, la peur, la solitude et l’épuisement. Par lui s’exorcisent les maux et les souffrances. Ce qui pourrait être le douloureux roman de l’enfance se dissout dans les railleries pertinentes d’une jeune fille obstinément optimiste et pourvue d’une joie de vivre peu commune. L’histoire serait tragique si elle n’était drôle.

Il n’ y a finalement pas de fatalité pour les personnages même malheureux.

Portraits et anecdotes, poèmes de Catherine Dutailly aux Editions BOD

dutaillis_portraits

Ce recueil présente une véritable fresque humaine dont l’auteur a peint les personnages avec poésie, fantaisie et humour. Les textes, très variés, mêlant imagination et réalisme avec beaucoup d’adresse, agrémentés de dessins originaux et de quelques peintures, vous feront passer d’agréables moments !

Voleur de lumière d’Eveline Thomer chez Océane Edition

voleur de lumiere couv1Jérémy se voit offrir pour ses 30 ans une trentaine d’appareils photos anciens ayant appartenu à un photographe peu ordinaire. Il ne sait pas que ce cadeau va bouleverser sa vie. Il remonte ainsi à une jeune photographe qui part en Russie en 1880 comme préceptrice des enfants du Tsar Alexandre III. Fasciné, il se rend dans son village natal pour en découvrir davantage. L’amour l’y attend. Rencontres et rebondissements enrichissent ce roman enrichissant.

Refrain de Bernard Grasset chez Jacques André Editeur

Avec Refrain, le voyage en compagnie des peintres et des musiciens se prolonge comme sans fin. Refrain : revenir là où on est allé, creuser ce qui a déjà été contemplé et écouté, explorer, tel un possible, de nouvelles contrées. Retour et commencement. Dans l’alliance de la poésie avec la peinture et la musique se découvre un chemin de liberté et de lumière. En lisant Refrain le lecteur est invité à voyager, au fil de l’art, à travers les cultures, les siècles qui passent. Voyage – aventure dans le langage. Le dialogue des mots avec l’univers pictural et musical cherche ici son unité du côté des pays intérieurs, des secrets de l’homme, de l’accueil de l’insaisissable. Refrain : écouter, sillons d’un autre langage, ce lointain qui murmure le sacre de l’aurore.

grasset_refrain

Le Janus des gauchers de Pierre Deberdt  chez Ella éditions

deberdt_janus

Avec son bahut à bout de souffle, Jeff vaque d’école en école. Ici, il présente son exposition sur l’eau ; là, il dessine son amour de la nature. Et les enfants sont aussi heureux que les instituteurs, tant Jeff possède un don pour capter, passionner. Tout s’effondre lorsqu’un éminent spécialiste lui diagnostique un cancer à l’issue fatale. C’est alors que Jeff retrouve Suzelle, son amour inoubliable, et croise le chemin d’Albine et ses amies. Il reprend formidablement goût à la vie !

 Les amours de la mouette rieuse, poèmes de Françoise Bidois chez BookEditionbidois_mouette

Un voyage sur les ailes d’Éros. Un parcours entre virtuel et réalité, entre prose et poésie, au gré du vent et au fil des vagues. Au long de ses vols, la mouette aurait-elle croisé des amants au charme réel, des amoureux aux caresses célestes ?
Peut-être est-ce les pensées du moment mais dans le fond elles sont en harmonie avec ce que je suis, parfois leurs expressions diffèrent mais je ne crois pas rentrer dans le portrait de « la donna è mobile », la mouette n’est point volage… juste poète et si elle grave ses amours dans le sable, la mer se charge de les effacer. Ses plumes d’amoureuse sont parfois soulevées par le vent des mots, est-elle inconstante pour cela ?

Dans le vent des mots, nouvelles de Françoise Bidois chez BookEditions

bidois_ventsQuand le vent conte des histoires, n’est-il de meilleur moment que celui du partage ? Voici seize nouvelles cueillies sur les ailes du vent, celui qui souffle parfois sur les Pays de Loire ; qu’il soit Zéphyr encourageant à la douceur du rêve ou vent de Galerne qui vient du nord-ouest, froid et humide incitant à se blottir au chaud avec un livre. Écoutons-le rassembler tous ses mots, dans ces quelques contes ou nouvelles écrites pour les ados.
« N’oubliez pas l’histoire de l’humanité, partagez votre mémoire, c’est le Devoir des sages, car l’Histoire n’est faite que de conflits que l’Homme répète, confiez-là dans les livres, les mots sont faits pour cela. »
Je serai toujours là pour vous en faire souvenir.

Parus en 2016

Au service du Roy, un amiral sablais dans les guerres de Vendée de Yvon Marquis chez Geste Editionsau-service-du-roy-001

Figure emblématique parmi tous les héros qui ont porté haut les couleurs de la Vendée. l’amiral Pierre de Vaugiraud illustre toutes les qualités et tous les défauts qui font la singularité des Vendéens : esprit d’aventure, fidélité à ses convictions, courage, mais aussi entêtement, voire obstination. Pierre de Vaugiraud effectua une brillante carrière dans la Marine royale sous Louis XV et Louis XVI ; il fut de toutes les grandes batailles navales qui ont jalonné la guerre de Sept Ans et celle d’indépendance des États-Unis. À la Révolution, fidèle à ses convictions royalistes, il s’engagea dans la contre-révolution en prenant une part active au soulèvement vendéen ; plus tard, il déclina les offres d’engagement de Napoléon. Sa fidélité ne fut récompensée qu’au soir de sa vie, sous Louis XVIII.Si l’Histoire, avide de figures spectaculaires, n’a pas retenu son nom, Pierre de Vaugiraud n’en mérite pas moins de figurer aux toutes premières places dans le panthéon des Vendéens célèbres qui ont contribué à forger la renommée des gens de ce pays. Ce livre a reçu le Prix des Ecrivains de Vendée 2016.

Les Perdriau, des Vendéens en XXème siècle de Georges Perraudeau, chez Geste Editions

les-perdrieau-001À la demande de ses petits-enfants, Laurence Perdrieau raconte sa vie de paysanne vendéenne. Elle égrène ses souvenirs : son mariage en 1933, son bonheur troublé par l’approche de la guerre, sa solitude et son travail exténuant pendant les six années du conflit, la joie des retrouvailles avec son mari en 1945. Elle se rappelle l’arrivée de leurs quatre enfants, souvent inattendus, les efforts qu’ils ont dû accomplir pour suivre les changements de l’agriculture, leurs inquiétudes au cours de la guerre d’Algérie… Et, enfin, leurs belles années de retraite tranquille à la veille de l’an 2000. Ce livre a reçu le Prix des Ecrivains de Vendée-Crédit Mutuel en 2016.

Ce ne sont pas les mouettes de Didier Giroud-Piffoz chez Ella Editions couverture

Solène est aimée d’une passion unique, totale, absolue. Elle s’offre en retour dans un amour fou. De cet amour sublime que Benjamin Péret définissait ainsi : « le lieu géométrique où viennent se fondre, en un diamant inaltérable, l’esprit, la chair et le cœur. » Et l’Inde, sa beauté, ses mystères, sa lumière. Ses bidonvilles aussi, ses léproseries. Et cette quête douloureuse, improbable… Un chant d’amour fulgurant écrit dans un style particulièrement soigné qui mettent en valeur les qualités de l’analyse psychologique et le suspense de ce livre de quête et de fatalité.

La blouse noire « Dous novèles de chez ma » d’Alain Perrocheau aux Editions Hérault

la-blouse-noireLe célèbre barde poitevin Yves Rabault avait coutume de dire à son auditoire : “Parlez français… parlez patois”. Le patois définit un terroir. Il fluctue selon la terre à laquelle il s’accroche. Il se forge selon le relief, la nature du sol, la végétation, le caractère des habitants du lieu. Alain Perrocheau maîtrise ce « parlange », et il nous livre aujourd’hui une série de récits truculents avec leur traduction afin de nous familiariser avec lui et de conserver cette précieuse tradition purement orale. Dans ces nouvelles, nous entrons de plain-pied dans le patois vendéen de la région de Coëx, Aizenay, La Mothe-Achard. Recherche d’un vocabulaire précis et savoureux, qui employé au bon moment, donne un plaisir que l’auteur partage avec son lecteur.L’auteur révèle un langage qui décrit un terroir et il manie le dialogue avec beaucoup de talent. Le ton est authentique, émaillé de ces expressions incontournables et truffé de quelques “menteries” que nos anciens affectionnaient particulièrement. Chacun de ces récits en patois est suivi de sa traduction intégrale en français.

Une âme en clair-obscur, poésie d’Armelle Elfort aux Dossiers d’Aquitaine2016-11-24-14-47-37_0083

Née d’une famille de de marins et de commerçants des îles de Groix et de Noirmoutier, Armelle Elfort publie un recueil de poèmes où l’imaginaire est tantôt bonheur, tantôt souffrance, dans lequel elle a puisé force et courage. Voici un petit livre d’amour, le plus noble, celui de tous les êtres et de la nature, qui apparaît alos scomme un puissant levier créatif et désir de partage et de de transmission.

Entre déchets et splendeurs de Christian Bergeon aux Editions du Netberjon_dechets-et-splendeur

Comme chaque midi, le commissaire Francis Dubois, s’enfile un petit-blanc sec au Café de la Marine, où Josette, la serveuse, est devenue la patronne. C’est l’occasion pour Fred Lanson, le Journaleux, de venir à la pêche aux infos. Gilles Morvan, dit Humphrey Bogart, fidèle lieutenant du commissaire, est plus que son chauffeur et le précède souvent dans ses affaires. C’est l’occasion pour le commissaire Dubois d’être initié, par le sculpteur Arthur Bourrin, à son art et à celui de Gaston Chaissac qu’il qualifie de « entre déchets et splendeur ». Mais l’art peut parfois dissimuler quelques sordides affaires… Il se rend pour la première fois à l’AG des anciens élèves de son lycée, où le grand reporter Daniel Zimmermann, dit Zimm, prend la photo du groupe (Si la photo est bonne), mais cette réunion très conviviale se termine de façon imprévue… Il espère l’Arrière-saison plus calme, mais il n’en est rien…

Les portes du temps de Joël Couteau aux Editions Vent des Lettres

couteau_marieComment le passé peut-il éclairer tant le présent ? Au cœur du marais poitevin, celle que tous appellent encore « Marie du marais » vient de décéder. La femme de caractère, la sage-femme ayant mis au monde tant d’enfants laisse derrière elle, une histoire, une vie faites de sacrifices, de difficultés mais aussi d’amour. Elle n’aura jamais connu son père parti pour le Canada en 1910 et ne donna plus de ses nouvelles. Onze années plus tard, suite à la publication de son histoire : Marie du marais Edition Durand-Peyroles, par le plus grand des hasards, le passé ressurgit. Les portes du temps se sont ouvertes, les souvenirs accumulés sous toutes ses formes se dévoilent. Du Sud Vendée au Tonkin, du Marais aux plaines froides du Canada, l’histoire se réécrit.Marie retrouve sa famille.

Quelques nouvelles de Vendée de Catherine Dutailly

dutailly_couv_nouvelles-vendeeCe recueil de nouvelles nous entraîne, à travers treize histoires originales illustrées par des peintures de l’auteur, sur quelques-uns des sites les plus pittoresques de Vendée. Tout en nous faisant partager son intérêt pour la Vendée, l’auteur mêle avec dextérité le réel et l’imaginaire et nous réserve quelques jolies surprises, toujours agrémentées d’humour et de poésie.

Mila de Dominique Durand aux Editions Vent des Lettresmaquette-couv-mila2

Ce matin du 5 mars 2015, j’émergeais d’une longue année de coma à l’hôpital Percy Clamart et prenais connaissance du diagnostic : l’accident avait provoqué une perte totale de ma mémoire. Ce matin du 5 mars 2015, je serrais dans mes bras ma propre fille Camille en réalisant qu’elle n’était pour moi qu’une parfaite inconnue. Pour me reconstruire, je devais reprendre une vie normale, suivre un traitement adapté, mais rien ne s’est passé comme prévu. Sans doute aurais-je dû me méfier ?

Comment aurais-je pu imaginer l’extraordinaire aventure que je venais de vivre des côtes australes jusqu’aux terres gelées du grand continent blanc ? Qui était celle qui m’attendait quelque part, cloîtrée dans une geôle, prisonnière de syndromes étonnants encore plus puissants que les miens. De ma mémoire chancelante émergeait une seule certitude : je devais la retrouver pour connaître l’incroyable vérité, celle que les plus hautes instances internationales avaient tenté de dissimuler. Je disposais pour cela de très peu d’indices : Juste quatre lettres qui dansaient jour et nuit dans ma tête, comme une musique entêtante, juste quatre lettres, d’une importance capitale pour ma survie . MILA.

Pascal et Rouault de Bernard Grasset aux Editions Ovadia

1507-1Après « Vers une pensée biblique », « Bible, sagesse et philosophie », « Philosophie et exégèse », Bernard Grasset explore la frappante proximité entre l’univers d’un peintre du XXe siècle, Georges Rouault, et celui d’un penseur du XVIIe siècle, Blaise Pascal. Dans l’œuvre (peintures, écrits) de Rouault et celle de Pascal se dévoilent une éthique, une esthétique, une anthropologie très voisines. Pour ce peintre et ce penseur inspirés de la Bible, la croix est la clef. Pascal pense l’homme, Rouault peint l’homme, cet être misérable et grand qui erre sur la terre, à la recherche de son vrai lieu. La vie est lutte entre ténèbres et lumière. Une pensée et une peinture existentielles du cœur, de l’esprit, du mystère, guettent dans le visible les traces de l’invisible, éveillent au sens caché. Les Pensées nous aident à mieux comprendre l’art de Rouault et, en parallèle, cet art jette des éclairages nouveaux sur l’œuvre de Pascal. Georges Rouault est le peintre des Pensées.

Entre 2 mondes de Jean-Luc Loiret aux Editions Venturini & Co

loiret_lacouvdup6« Garde à vue ! Ces trois mots secs prononcés avec une violence contenue, trottaient dans la tête de Cathy Menault, sinistre ritournelle dont elle ne pouvait se défaire. C’est bien à elle que le policier s’était adressé, deux heures auparavant, avec l’annonce brutale de sa mise en cause dans un meurtre. » Le commandant Venturini revient en catastrophe à Poitiers ; son amie libraire est accusée du meurtre de son ex-mari. Le flic philosophe est emporté dans la tourmente, lui qui pensait maîtriser les événements. En sortira-t-il indemne ? Rien n’est moins sûr, car un redoutable piège s’est refermé sur le couple.

L’inconnu du Vert-Galant de Joël Gaucher chez J.G. Editionsgaucher_vert-galant

C’est le tout premier roman de Joël Gaucher. L’histoire de ce roman, c’est la quête intime d’un homme qui ne sait pas qui est son père. Antoine est, comme l’on dit encore parfois pour les enfants non désirés, un « accident ». Une quête qui nous fait nous fait traverser l’Occupation, la rafle du Vel d’hiv, l’Algérie des années 60, et passer de Montmartre à l’Afrique du Nord. La guerre d’Algérie tient ici une place toute particulière. Elle va bousculant sa vie, le tragique et l’héroïsme se mêlant à l’espoir retrouvé. Un beau roman, parfaitement huilé, ciselé, dans lequel Joël Gaucher , et dans lequel il a glissé une part de lui-même, de son histoire personnelle.

Bayou Blues de Jacques Bernard aux Editions VPCP

bayou bluesEn vacances aux Etats-Unis, Kévin et Christelle cheminent de Chicago à La Nouvelle-Orléans, au gré d’un itinéraire touristique, musical et culturel. Mais en Lousiane, le drame se trouve au bord d’un bayou.

Au sein d’une nature luxuriante, alligators et serpents ne sont pas les seuls à menacer la vie des personnages de ce roman. Avec le rythme et la verve de Jacques Bernard.

L’imposteur des Olonnes de Jean-Claude Paillé, chez JCP Editionsimposteur olonnesl

Tandis que les skippers préparent leur voilier pour la prochaine course autour du monde en solitaire et sans escale, une série de meurtres émaille ces mois déjà stressants. Plusieurs concurrents sont visiblement visés. Pour quelles raisons ? Pourquoi ceux-là ? Quand ce carnage va-t-il cesser ? L’Everest des mers peut-il se maintenir ?

Vrai sens du suspense, bonne documentation sur les aspects historiques et sportifs, Jean-Claude Paillé sait nous tenir en haleine tout autant que pou ses deux premiers polars : « Le naufragé des Cinq Pineaux » et « Le noyé du moulin à Elise ».

Equinoxe de Jean Huguet chez Geste Editions

Dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire de la disparition du grand écrivain vendéen Jean Huguet, Geste Editions réédite son  roman le plus chaumois « Equinoxe ».

équinoxeLe samedi 24 septembre 1955, malgré un temps menaçant d’équinoxe, le chalutier « Christus Regnat » quitte Les Sables-d’Olonne, son port d’attache. Dans l’après-midi, le vent fraîchit ; le soir, il souffle en tempête et celle-ci atteint son paroxysme aux premières heures de la nuit. Le drame surgit sur la mer et à terre. Vous allez le vivre jusqu’au 1er octobre à La Chaume, le quartier des pêcheurs des Sables-d’Olonne, auprès de Delphine Arouet, la mère du jeune Pierrot embarqué sur le « Christus ». Silence, attente, espoir, remords sont décrits avec la précision d’un orfèvre en littérature. En écho à la douleur de Delphine, grâce à une construction romanesque originale, vous connaîtrez la tempête spirituelle qui ébranle l’âme du jeune vicaire de La Chaume, Pierre Vandamme. Celui-ci vient d’apprendre que son meilleur ami, Roger, renonce au sacerdoce et, à quelques mois de l’ordination, choisit le mariage. Delphine et Pierre sont les deux acteurs magnifiques de cette pièce dramatique. Ils sont si bouleversants dans leurs rôles que vous vous souviendrez longtemps de cet Équinoxe de septembre 1955.

Accusé, sors de ta tombe !, de Stéphane Loiseau aux Editions Durand-Peyroles

Quand Anna Bourseau reçoit un appel téléphonique qui lui demande du secours, avec laaccusé_loiseau même voix que celle de sa fille décédée quelques années plus tôt d’une noyade accidentelle, elle ne sait pas qu’elle va se trouver au cœur de la découverte d’une sombre machination. Ses souffrances de mère qui s’est crue coupable reviennent à la surface. La seule bouée dans la tourmente est son nouvel amant en qui elle a une totale confiance. C’est de l’intérieur de la personnalité de cette femme que nous découvrons les événements sans comprendre ce qui nous dépasse. Le suspense est mesuré et efficace, l’oppression monte crescendo, au gré d’une écriture fluide et juste, qui sait peindre les états d’âme. La vérité éclate comme un coup de grâce. Un bon roman dont la noirceur nous tend comme un ressort jusqu’à la délivrance.

Vendée, terre de cinéma, Mon dictionnaire du 7ème art en Vendée de Philippe Gilbert aux Editions du Petit-Pavé

2016-04-26 07-30-11_0071On le sait, le journaliste de Ouest-France Philippe Gilbert a été d’abord un globe-trotter, il nous l’a montré dans ses livres précédent. Mais, depuis son adolescence, il a aussi beaucoup voyagé dans les films, y trouvant la réflexion et la vie tout autant qu’une source d’expression, en bon passionné qu’il est. Son dernier livre ajoute un pan nouveau à la connaissance de notre terre. C’est que le cinéma a toujours eu sa place dans notre département qui a reçu de nombreuses équipes de tournage et de nombreuses stars, en un peu moins d’un siècle. Philippe Gilbert y va de ses coups de cœur et de multiples anecdotes qui relient parfois les seigneurs du 7ème art à notre terre de Vendée. Une belle découverte en perspective pour les lecteurs vendéens et plus généralement tous ceux qui aiment notre département.

violons de maison-ougeLes violons de la Rivière Rouge de Marie-France Thiery-Bertaud, aux Editions Mines de rien

Deuxième volet après Les violons du marais, pour retrouvez Louise, Juliette et Rose qui ont décidé de partir pour un avenir meilleur, au-delà de l’océan. Elles ont choisi le Manitoba, à l’ouest de la province du Québec. De nouvelles aventures pour ces trois femmes courageuses préférant un départ vers une terre inconnue, dans l’immense plaine du Manitoba, au sein du petit village francophone de Saint-Claude, où des bouleversements profonds les attendent. La province canadienne leur dévoilera au fil des semaines toute la richesse de son histoire et les obligera à se remettre en question et revoir leurs convictions. Dans ces violons de la Rivière-Rouge, c’est donc bien un nouveau monde que les jeunes femmes abordent en ce début de XXème siècle. Ce livre vient d’obtenir le Prix du Héron cendré décerné lors du Salon de Saint-Gervais en avril.

Le moulin des Ombres de Marcel Grelet, chez Ella Editions moulin mp

Baptiste, ouvrier dans un moulin sur la Durance, à Embrun, découvre un matin Angélo l’anarchiste italien caché dans son écurie. L’étranger grelotant, roulé dans la paille, ne fait pas peur au meunier. Il met au contraire en éveil la curiosité de cet homme solide dans le corps et dans la tête. Baptiste écoute l’étranger loquace et ce n’est pas étrange. Il se défini un projet de vie grâce à cela. Le meunier de la Durance se met en marche vers ce destin nouveau. La route se révèle parfois tortueuse mais toujours enrichissante au fil des rencontres et évènements. Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence la face cachée des hommes, l’ambiguïté qui réside dans chacun de nous.Avec ce septième roman, l’auteur nous entraîne dans la Haute-Provence parfumée et colorée, chaude et ensoleillée mais aussi enneigée.

 bestiolerie potagère_2Bestiolerie potagère de Louis Dubost aux Editions Les carnets du dessert de lune

Avec ce livre, notre excellent éditeur poète Louis Dubost reste fidèle au potager. Après « Diogène au potager » paru il y a cinq ans déjà, le voici qui revient avec cette « Bestiolerie potagère » qui inventorie la faune de nos chers jardins, avec une érudition bon enfant et de multiples clins d’œil savants, plaisants ou parfois ironiques. Philosophes, poètes, hommes politiques sont convoqués au fil des textes et sont passés au crible menu de ce « jardinier des mots », comme le nomme son préfacier Georges Cathalo, qui sait en faire son miel pour notre plus grand plaisir. Les dessins de Bernadette Gervais, grand amoureuse de la nature complètent ce magnifique livre.

Parus en 2015

dictionnaire rue de fontenayDictionnaire des noms de rues de Fontenay-le-Comte de Michèle Gibaud-Cousseau chez Geste Editions

Dans son dictionnaire, Michèle Gibaud-Cousseau fait revivre pour nous l’Histoire de Fontenay-le-Comte à travers les noms de ses rues. Chaque voie, chaque place, chaque impasse, chaque rond-point pos­sède sa notice, une sorte de carte d’identité qui explique son appel­lation. Les abondantes illustrations – photos, cartes postales anciennes et autres documents – nous invitent aussi à découvrir ou à redécouvrir les personnages ou les événements qui ont marqué cette ville. Des plans placés au début et à la fin de l’ouvrage vous permettront de repérer facilement les rues et les lieux cités dans ce livre que vous prendrez plaisir à feuilleter. Un livre utile à la connaissance de la ville mais aussi de la Vendée.

parlers de noirmoutier

Les parlers de l’Epine et de l’Ile de Noirmoutier de Colette Devineau chez Geste Editions

Le tableau que dresse Colette Devineau de son parler natal est davantage le résultat d’un attachement, d’une pratique quotidienne que d’une étude. C’est un témoignage sur une langue qui ne veut pas mourir. Il commence par un vocabulaire, avec beaucoup de mots acclimatés. L’auteure nous présente un large échantillon d’expressions et de façons de dire qui sont aussi des façons de penser. Les poésies, légendes et récits qui terminent le recueil montreront que cette langue est capable de littérature. Les moins experts trouveront des traductions. Ce livre s’adresse à tous les amoureux de l’île : il y a les paysages, les monuments, et il y a la langue, ce « patrimoine immatériel ».

naufrages charentsLes naufrages de Charente-Maritime de Roland Mornet Chez Geste Editions

Les côtes charentaises, si hospitalières au touriste, ont connu bien des drames. Pour la gent maritime, des noms de lieux ont des résonances lugubres comme « La Fosse funèbre » à Chassiron, ou « Le Plateau du trépas » à Rochebonne. Dans cet ouvrage sont contés le sort de nombreux navires naufragés de la fin du XVIIIe siècle à nos jours. Les causes et les suites de ces sinistres sont parfois étranges : curieuses erreurs de navigation, histoires de pillages, de bacchanales, de trésors…

 

la vendée mystérieuseLa Vendée mystérieuse de Michel Gautier chez Geste Editions

Les nuits vendéennes fourmillent d’êtres faramineux en danger de s’évanouir. Fadets ou farfadets, dames blanches et autres créatures prennent vie tout à coup au détour du bois. De la nuit au jour, de la mort à la vie, du dessous au dessus de la terre, du Diable au bon Dieu, il y a beaucoup à découvrir et à raconter pour nous, pour nos enfants et les enfants de nos enfants dans la suite des siècles et des siècles. Si vous ne croyez ni à Dieu ni à Diable, rabattez-vous enfin sur Mélusine. C’est la reine des fées et de toutes les métamorphoses, celle qui serpente dans « l’aer-dau-tenp », qui joint la terre au ciel.

couv_vendee_impA travers une histoire de la Vendée, de Jean Chiron, aux Editions du Petit-Pavé

Papy Joseph et Théo, son petit-fils, entreprennent le plus fantastique des voyages et vous invitent à les suivre sur les chemins de l’histoire de la Vendée. Ensemble, vous revivrez les grandes heures de l’histoire du département, de la Préhistoire à nos jours. Un beau périple sur les traces des Vikings, à St-Philbert-de-Grand-Lieu, au siège de La Roche-sur-Yon, durant la guerre de Cent Ans, à l’abbaye de Maillezais, avec les bâtisseurs de la cathédrale, durant lequel vous serez aussi les témoins des combats des guerres de Vendée à Montaigu, Saint-Vincent-Sterlanges et à Luçon, de l’Empereur Napoléon Ier à Fontenay et Montaigu, après une halte à Napoléon-Vendée « sa ville », et finirez par découvrir la Vendée moderne.

Un bel ouvrage, pédagogique et vulgarisateur, à la découverte de nos ancêtres, de leurs échecs et de leurs souffrances dans la défense de leurs convictions.

Un bonheur fou dbonheur fou_audureaue André Audureau, chez Geste Editions-La compagnie du livre

Des personnages originaux, des destins exceptionnels. Des aventures qui surgissent du quotidien ; des rêves, tous authentiques, qui viennent illuminer des vies et leur donner un sens… C’est à ces rencontres que nous invite André Audureau, celle de la jeune femme qui croit avoir trouvé le bonheur fou, celle de la vieille dame au volant d’un autobus qui se désintègre, celle de Maria Marais qui revient en France afin de se venger de son violeur de jadis, celle de Vincent Bonneval, l’employé de banque qui veut infiltrer le milieu de la noblesse terrienne, celle du jeune prof d’anglais parti chercher le secret de son identité au fond de la forêt ougandaise, et bien d’autres encore qui vous attendent au détour des pages de ce livre de nouvelles qui mêle rêves, réalités, aventures, quêtes du double, du frère, de l’amour. Évadez-vous dans des univers inattendus !

mademoislle trystramMademoiselle Trystram, de Cyriaque Griffon, chez Fauves Editions

Après des débuts au music-hall, une jeune et jolie danseuse va faire quelques apparitions dans de grands classiques du cinéma. Très vite, les sirènes de Hollywood vont réclamer Solange Podell. Des pressions l’amèneront cependant à mettre in à sa carrière new-yorkaise. Sa passion pour la photographie la fera alors passer de l’autre côté de l’objectif. Lors du festival de Cannes, sa rencontre avec Grace Kelly changera à jamais son destin… La vie de Solange  Podell est bien plus qu’une simple existence jalonnée de rencontres fabuleuses : du Paris de l’Occupation au Hollywood en pleine chasse aux sorcières, en passant par La Havane en pleine révolution, le New York psychédélique ou l’Amérique secouée par les tensions raciales, c’est un voyage fait d’escales palpitantes dans le temps et dans l’Histoire. Cyriaque  Grifon dresse avec précision le portrait d’une femme à l’existence romanesque, jusqu’à son ultime et fracassante révélation. Derrière le petit rat du Châtelet devenu Bluebell Girl puis photographe sur le Rocher, une ombre mystérieuse la suit au il des ans. Mais qui est donc Mademoiselle Trystram

Jacques Auxiette un socialiste chez les Chouans,  de Philippe Ecalle et Jean-Marcel Boudard aux Editions Les Chantuseries

La personnalité de Jacques Auxiette a marqué la région des Pays de la Loireauxiette-écalle et le département de la Vendée d’une empreinte profonde. Car l’homme a été président de la région pendant onze ans (de 2004 à 2015), maire de La Roche-sur-Yon pendant vingt-sept ans (de 1977 à 2004) et conseiller municipal de cette ville de 2004 à 2014.

Les deux auteurs de cette enquête, journalistes à la rédaction du journal Ouest-France de La Roche-sur-Yon, fins analystes de la vie publique régionale, ont rencontré une centaine de témoins, de tous bords politiques, pour brosser le portrait de celui qui laisse le fauteuil de président de la région en décembre 2015. Un portrait sans concession. Une mise en perspective qui vaut pour les échéances politiques à venir.

 Le nouveau châtelain de Peter Robert Scott aux Editions Les Chantuseries

le nouveau châtelainQui est cet enfant en haillons recueilli par les quatre frères Lecomte dans leur château en Vendée ? Personne ne s’est soucié de savoir d’où il venait. Jusqu’au jour où le dernier des quatre frères meurt. Alors, la question devient un vrai défi à relever pour Stéphane Lecomte, le dernier héritier de ses oncles. Pour lui et sa famille, qui habitent Paris, ce château en Vendée, c’est un peu « le bout du monde ». Il peut encore refuser l’héritage. D’autant que le château est en très mauvais état et que le testament de l’oncle Jérôme comporte des conditions bien particulières.

Les figures des oncles de Stéphane Lecomte imprègnent toujours le présent. Les caractères des personnages sont dépeints avec finesse et une profonde humanité. Le suspens, qui entoure les conditions de cet héritage et cette aventure familiale, est mené avec habileté. Le roman fourmille de rebondissements pittoresques qui tiennent en haleine le lecteur. L’auteur est un fin observateur de la nature humaine.

Ce que murmurent les étoiles de Dominique Durand aux Editions Durand-Peyrolesdurand_murmurent étoiles

Quand l’homme est confronté à une situation extrême et inattendue, deux solutions s’offrent à lui : ou il la subit, ou il combat pour sa survie. Simple question de caractère, de facultés d’adaptation, mais dans les deux cas, le traumatisme vécu laissera forcément des traces…

William et Mary Perkins, un couple d’Américains sans histoire, et leur fille Allison, une adolescente un brin rebelle, quittent la Floride pour se rendre vers leur destination de vacances, le prestigieux parc national des Great Smoky Mountains. Alors que leur Chevrolet traverse paisiblement la Géorgie, la route I-75 d’Atlanta disparaît soudainement et tous trois se retrouvent piégés sur une voie désaffectée, suspendue au cœur d’un désert brûlant. Tout en poursuivant leur quête d’explications rationnelles, ils vont devoir s’unir et lutter de toutes leurs forces pour survivre sur ce mystérieux territoire inconnu, où le danger guette à chaque instant. William, Mary et Allison ne pouvaient imaginer que leur présence insolite sur ce site tenu secret constituait le prélude du plus fou, du plus pharaonique, du plus extraordinaire projet jamais envisagé par les hommes…

Retrouvez cette bande annonce vidéo pour en savoir davantage

Le caillou Blanc de Phil Hervouet chez Publibook9782342029505_r

« J’ai regagné mon espace, je me suis allongé sur mon lit avec mon bouquin sur ma poitrine et le parfum de Mariez dans ma tête. J’ai laissé ma place vide, ce soir-là au refectoire. La parlotte était de circonstance. Mon brave infirmier me l’a dit plus tard, la Marthe allant de table en table saucer la bonne parole. Je me suis ennivré de poésie touts la nuit. Chaque vers était un pansement à ma douleur physique. Le mot et le caillou sont semblables en ce sens qu’i1s ont l’image même de la pureté. »

Ernest, personnage secret au passé mystérieux, autour duquel tourne l’écriture de ce roman à l’atmosphère crépusculaire et ombrageuse. Oeuvre teintée de mélancolie,  aux figures énigmatiques, où le present s’ efface devant les réminiscences du passé et les bribes de souvenir. Le cailliou blanc est de ces récits en forme de requiem, imprégné de regrets et d’ interrogations sur la vie, dont on ressort transformé.

magaud_le livre des souvenirsLe livre des souvenirs de Yvan Magaud aux Editions Durand-Peyroles

Dans le grenier de la grande demeure familiale, Noé découvre les lettres d’une correspondance entre deux amoureux. Elles datent d’une guerre lointaine dont il n’a jamais entendu parler. Un livre des souvenirs, en possession de sa famille depuis des années, va lui apporter des réponses, mais aussi l’entraîner, lui et les siens dans une aventure extraordinaire. Amours, guerre, secrets de famille, aventures, magie sont au menu de cette histoire pleine de surprises.

Un étrange rendez-vous de Eveline Thomer chez Océane EditionsEtrange Rendez-vous_thomer_1ère couv

Dans sa veine toute personnelle, qui traite des la femille et des sentiments, Éveline Thomer revient avec ce rendez-vous étrange qui onte une bien curieuse histoire de famille.
Pour faire plaisir à sa grand-mère, Théo creuse un puits et découvre, profondément enfoui sous terre, un coffre rouillé. Il se trouve embarqué, malgré lui, dans une incroyable aventure dont il devra reconstituer la trame. D’une galerie de portraits saisissants de vérité, Éveline Thomer nous brosse les méandres d’âmes immortelles avec la sensibilité et la finesse d’une virtuose des destins. Au fil de l’histoire, les rebondissements et les hypothèses se multiplient jusqu’au dénouement, aussi surprenant qu’émouvant.
Suspense et frissons sont aussi au rendez-vous. On cherche de l’eau, on trouve un trésor, ou d’autres choses inattendues. « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ».

Les Contes de la Mésange I et II de Françoise Bidois

Deux livres de Françoise Bidois viennent de paraître. Une petite mésange du nord-ouest vendéen raconte. Elle s’intéresse tout particulièrement à une grand-mère. Entre le merveilleux et le légèrement caustique, Françoise Bidois nous porte dans un monde heureux avec style et légèreté, sans jamais exclure la raison et la gravité. Ecoutez la mésange, elle porte le message de la vie, tout simplement…COUV TOME I p1COUV tome II p1

 

Théobald, le dernier templier de Vendée de Jean-Paul Bourcereau, chez Geste Editions Ce récittheobald rapporte la rencontre de l’auteur avec l’un des douze Templiers chargés secrètement de pérenniser l’Ordre après sa disparition officielle de France. Cela commence comme une histoire du « Club des Cinq » mais se transforme, au fil des pages, au fil des découvertes, en un parcours étrangement initiatique. Cette histoire du Temple revisitée, servie par un constant humour au second degré, s’adresse aussi bien à tous les férus d’histoire qu’aux amateurs de merveilleux et aux amoureux de la langue française. « Théobald » vient de remporter le Prix du Héron cendré au salon du Livre de Saint-Gervais

louis gouraud_la traqueLa Traque de Louis Gouraud, aux Editions Les Chantuseries

Pendant la seconde guerre mondiale, le tiers de la population vendéenne de confession juive a été déportée et est morte, gazée, brûlée, à Auschwitz. Louis Gouraud a consulté les archives. Il a interrogé les survivants et les témoins. De son travail, il résulte un livre d’Histoire. Un livre bouleversant. On y découvre l’horreur de « la solution finale » voulue par le régime nazi et l’implacable machine mise en place par le régime de Vichy, pourchassant hommes, femmes, enfants, jusqu’au fond des villages vendéens. L’auteur s’interroge sur l’attitude de l’Église. Il salue les initiatives héroïques prises par ceux qui deviendront les Justes parmi les Nations. Un livre sans concessions pour ne jamais oublier.

Publicités