Archives de Catégorie: Actualités de l’association

Pour soutenir la publication et la distribution de Lire en Vendée

Faire un don

 

Pour les 40 ans de la Société des Ecrivains de Vendée, retrouvez les interviews télévisés de 17 des membres de la Société

Gilles Bély – Jean de Raigniac – Bertrand Illegems – Claude Mercier Jean Claude Lumet

Michel Ragon – Stéphane Loiseau – Yves Viollier  – Pierrette Gobin-Vaillant

Marcel Grelet  – Michel Chamard – Alain Gérard  – Isabelle Kreidi – Louis Dubost

Eveline Thomer – Alain Perrocheau – Claude Goumoens et Mme Huguet

 

Vient de paraître

 

 

Les derniers agriculteurs ?  ou les nouveaux défis, de Roger Albert chez Geste Editions

Quel avenir pour l’agriculture française ? Les paysans le savent-ils eux-mêmes ? Éternels perdants des systèmes économiques, ils sont assommés de normes, noyés dans la paperasserie, suspectés par les médias d’être des pollueurs et des empoisonneurs. Pourtant, à l’instar des générations de Pasquier qui se sont succédé depuis plus d’un siècle sur la ferme des Grandes Guillères, les paysans se battent, imaginent, esquissent de nouveaux horizons à leur métier, s’échinent à produire une nourriture de qualité. Ceux que j’ai rencontrés aiment leur travail, ils mettent toute leur volonté et leur savoir-faire qui est immense à bâtir un avenir à une profession dont on aura toujours besoin. En deux mots, les agriculteurs luttent pour vivre et nous faire vivre. Défendons-les…

162194

Nau l’Olonnais d’Yvon Marquis chez Geste Edtions

François Amélineau, dit Nau l’Olonnais, est l’un des nombreux pirates qui ont écumé les Caraïbes au XVIIe siècle. Ses exploits, d’une témérité et d’une ampleur inédites dans le monde de la flibuste, ont contribué à tisser sa légende et à faire de lui l’un des forbans les plus sanguinaires que la Terre ait jamais porté. Son audace, sa cruauté, sa haine des Espagnols suscitèrent aussi bien une crainte quasi superstitieuse chez ses victimes qu’une vénération absolue de la part de ses hommes. Ce roman, qui retrace son sillage sanglant, est aussi une peinture pittoresque et réaliste de ce qu’était la rude existence des boucaniers et des flibustiers ; à l’encontre de nombreuses idées reçues, on y découvre des hommes courageux, pétris du sens de l’honneur et constituant une société singulière, aux règles intransigeantes. On les appelait les Frères de la Côte. Leur république avait son siège à l’île de la Tortue.

La personnalité de Nau l’Olonnais ne se limite pas à l’excès de ses crimes. Il était doté d’une grande force de caractère ; il était habité d’un sens aigu de l’amitié et de la droiture. Il se voyait plus comme un justicier que comme un prédateur. C’était un chef authentique et respecté. En plus de mettre en valeur ces facettes qui font de l’Olonnais un personnage attachant et pas seulement un malfaiteur sans foi ni loi, l’auteur livre à ses lecteurs un grand roman d’aventures aux multiples rebondissements.

160439

Itinéraire d’un maître d’école en Vendée de Jacques Braud chez Geste Editions

Il était logique qu’après mes souvenirs d’enfant aux genoux écorchés cela débouchât sur ceux de l’adolescent puis de l’adulte devenu « régent », comme le désirait tant mon père. Finalement, ce métier d’instituteur, que je n’avais pas vraiment choisi, m’aura permis de rester proche de l’enfance, même si son exercice a été l’occasion d’autres écorchures, moins visibles, mais peut-être moins superficielles. C’est sans doute le prix à payer quand on suit une autre route que celle tracée par l’institution. Métier passionnant, mais usant, que celui d’instituteur, fait d’autant d’hésitations, de doutes que de satisfactions. Je l’ai exercé avec la personnalité, la conscience et la liberté auxquelles m’avait préparé mon éducation. Un long parcours semé d’embûches, d’erreurs, de déceptions, de gratifications aussi, heureusement. J’étais parti de presque rien et je suis arrivé à pas grand-chose, mais au bout du compte avec un « bilan globalement positif », cela dit pour plagier, au choix, Georges Marchais en 1979 ou Jean Ferrat en 1980, sachant qu’ils ne mettaient pas vraiment la même chose derrière la formule. J’ai quand même pu semer des graines qui ont parfois germé et changé quelques personnes, même si elles n’ont pas changé le monde, ni l’école. J’ai bien aimé ce métier que j’ai malgré tout quitté sans regrets pour une retraite tantôt bien remplie, tantôt oisive, mais bien méritée… enfin, je trouve.

161279

Voyages de Vincent Langlais, chez BOD

« Voyages » est un recueil de 48 poèmes, illustré avec les créations de gef getifra. qui vous permettra d’explorer les nuits parisiennes, tout autant que de lever les voiles de mystère de l’égypte antique ou de transporter votre imagination aux frontières du temps pour mieux le dépasser, à la rencontre des anges et d’un monde céleste qui vous révèlera quelques-uns de ses trésors. Le périple se terminera par un regard sur nos villes, notre société actuelle et notre destinée commune. 

couv Voyages BOD

 

 

Il faut s’entendre avec ses voisins, même s’ils sont cons de Peter Robert Scott aux Eeitions Les Chantuseries

— Vous êtes Anglais, paraît-il ?
— Tout à fait.
— Qu’est-ce que vous faites ici ? Pourquoi ne pas vivre en Angleterre, comme les
autres ?
La rencontre entre Didier Rapin et William Steer débute sous haute tension. Dans ce bourg de deux-cents habitants du sud Vendée, les élections municipales approchent.
— Mais il y a « étrangers » et « étrangers » : vous êtes Anglais, vous, ce n’est pas vraiment si mal que ça. Même si vous parlez différemment, vous êtes nos voisins de longue date.
Il faut s’entendre avec ses voisins, même s’ils sont cons. Les dés sont jetés. Qui va remporter les élections ? Et pourquoi cette rage à vouloir apprendre l’anglais ? Ce troisième roman de Peter Robert Scott distille cet humour si britannique, associé à une vision sensible et humaniste de la vie et de ses personnages. Un régal.

petre robert scott_il faut s'entendre

Chez Geste Editions ce printemps 2017

Je découvre l’Ile de Noirmoutier, d’Alain Crespin

Noirmoutier, qui effleure les côtes vendéennes à la porte de Nantes, fait partie de ces lieux qui retiennent. Ses villages à l’identité forte, son cadre naturel d’exception, ses habitants toujours prêts à conter leur île sont pour le visiteur attentif, une perpétuelle invitation à la découverte. Dans ce guide, 7 balades vous invitent à une rencontre plus approfondie avec ce petit morceau de terre d’à peine cinquante kilomètres carrés où le présent tutoie la mémoire, tout naturellement. Ouvrez l’oeil, prenez le temps, et Noirmoutier se livrera peu à peu. Avant, qui sait, de vous murmurer de revenir…

je déciouvre noirmoutier

Le souffle du noroît, une enquête à Yeu, d’Adeline Paulian-Pavageau

Île d’Yeu, 1778. De retour d’expédition, le navire de Benjamin de Bois-senot échoue à l’île d’Yeu, lors d’une tempête. Le jeune botaniste est alors confronté à une série de meurtres. Il est chargé de mener l’enquête.

Qui tue de manière aussi répétée que sauvage ? Est-ce un des matelots de son navire ou bien un habitant de l’île ? La troublante guérisseuse est-elle coupable ? Chez le gouverneur ou dans les rues, l’ambiance est lourde de soupçons et de non-dits. L’enquêteur aura bien des difficultés à ne pas se tromper de coupable et il ne sortira pas indemne de l’aventure.

le souffle du noroit

Amis poètes

Si vous souhaitez redécouvrir la poésie et les poètes connus et moins connus, retrouvez l’émission « Poésie ma voisine » sur RCF, chaque dimanche à 12h. Embarquez pour un quart d’heure de poésie avec André Guilbaud et Alain Perrocheau. Sur les mois de novembre et de décembre, ils s’intéressent aux Fleurs du Mal de Charles Baudelaire, à Léopold Sedar Senghor et à Lecomte de Lisle . Vous pouvez également les réécouter sur le site web de RCF Vendée, rubrique « Podcasts ».

 

Publicités

Retrouvez le dernier Lire en Vendée

Cliquez sur le lien ci-dessous pour retrouver l’ensemble de la revue : Lire en Vendée n°31 Une n° 31 Lire en Vendée 001

Au sommaire :  Les 40 ans de la Société des Ecrivains de Vendée – Les Prix littéraires vendéens – Hommage au Chanoine Duret et à Claude Mercier – Les salons vendéens – Théâtre et cinéma – Les pages de Vendée Historial – 32 pages de présentations de livres parus dans l’année – Le coin du CVRH et la page des Ecrivains de la Mer.

 

Le sommaire de l’actu du livre en Vendée

Publications récentes et à venir

Salons et animations autour du livre en Vendée

Actualité de la Société des Ecrivains de Vendée

Prix et concours littéraires

Nos écrivains à la télé et à la radio

Nos auteurs adhérents en dédicace