Visite aux archives

Remise des Prix des Ecrivains de Vendée 2016

Yvon Marquis et Georges Perraudeau lauréats

Les prix 2016 des Ecrivains de Vendée ont été remis, selon la tradition, le lundi 12 décembre, à l’Hôtel du Département, en présence d’Yves Auvinet, Président du Conseil départemental, de Christophe Dubois, directeur de la Bibliothèque départementale de la Vendée et de Nathalie Raud, représentant le Crédit Mutuel Océan, partenaire de la SEV.   Gilles Bély, Président de la SEV, a accueilli les nombreux invités, auteurs membres de la SEV, éditeurs, animateurs des bibliothèques de Vendée notamment. Il a salué la mémoire de Claude Burneau et de Claude Mercier qui nous ont quittés cette année. Il a rappelé l’activité de la SEV qui compte désormais 120 adhérents. Fondée en 1977 par Joseph Rouillé et Jean Huguet, elle fêtera cette année son quarantième anniversaire. Il sera marqué par un temps fort en forêt de Grasla, dans le cadre du Salon du Livre Vendéen (22-23 juillet 2017) et un partenariat, actuellement en préparation, avec la Bibliothèque départementale.

Le Prix des Ecrivains de Vendée 2016 a été remis à Yvon Marquis pour son roman historique « Au service du Roy », paru chez Geste éditions, celui des Ecrivains de Vendée – Crédit Mutuel Océan à Georges Perraudeau pour « Les Perdrieau, des Vendéens au XX ème siècle », également chez Geste éditions. Ces deux ouvrages qui mettent en scène, l’un un amiral, l’autre une paysanne, s’inscrivent parfaitement dans l’esprit que la SEV a voulu mettre dans les prix qu’elle décerne. La Vendée y est décrite côté terre d’une part, côté mer d’autre part.

Au service du Roy, d’Yvon Marquis – Ce beau roman historique remet en lumière un grand marin sablais, l’amiral Pierre de Vaugiraud, héros de l’Indépendance des Etats-Unis, qui paie le prix de sa fidélité à la monarchie et qui sera tardivement reconnu. Yvon Marquis s’est saisi de ce personnage et en donne une vision personnelle très émouvante.

Les Perdrieau, de Georges Perraudeau –Une grand-mère, une paysanne anonyme des confins de la Vendée et de la Loire Atlantique, raconte sa longue vie à ses petits-enfants. Les travaux et les jours, les guerres, les peines et les joies, les métiers et les villages qui changent, vus par Georges Perraudeau. Authentique et sensible, un roman vrai et positif qui nous parle aussi de l’histoire du siècle dernier. « Non, ce n’était pas mieux avant… »

prix-des-ecrivains-de-vendee-a-yvon-marquis-et-georges-perraudeau_2

Nathalie Raud (Crédit  Mutuel Océan), Yves Auvinet, Président du Conseil départemental, Yvon Marquis et Georges Perraudeau, lauréats 2016, et Gilles Bély, Président de la SEV

Les autres auteurs nominés

François Cérésa pour « Mariage républicain » (L’Archipel): un roman historique d’un auteur confirmé, qui s’inscrit dans une série de trois ouvrages: des mystères, du sang, des trahisons et les noyades de Nantes…

Juliette Chaux-Mazé pour « Bleu Rêve » (Ella): les déchirements d’une famille pendant la guerre de Vendée. Une approche originale et sensible, l’écriture et le dessin s’y rejoignent. Une jeune auteure à suivre…

René Marquis pour « Emile et Gérard » (ERM). Sur les pas du « Tonton du Siam », la quête familiale et obstinée d’un petit-neveu pour un personnage extraordinaire aux multiples Laurent Tixier pour « D’âmes en lames » (Charles Corbet): le bretteur de la plume et de l’épée raconte avec panache les grands duels des temps anciens. On le reverra bientôt sur les planches et dans les livres.

Remise des prix des Ecrivains de Vendée 2015

16 septembre 2015, remise solennelle des Prix littéraires de la Société des Ecrivains de Vendée à l’Hôtel du Département, en présence du Président du Conseil Départemental Yves Auvinet, qui fut en son temps aussi homme du livre, particulièrement libraire et éditeur, plusieurs écrivains s’en souviennent avec bonheur. En présence aussi du Vice-président chargé de la culture François Bon, du représentant du Crédit Mutuel Nicolas Frouin, de nombreux sociétaires écrivains, de plusieurs éditeurs et de représentants du monde des bibliothèques, ) commence par le Directeur de la Bibliothèque Départementale de Vendée Chistophe Dubois, le président de la Société Gilles Bély a dressé un bilan des activités de l’association et souligné la qualité et l’importance dans le paysage culturel vendéen de sa revue « Lire en Vendée ».

Après une évocation de la politique culturelle du Département, particulièrement celle autour du livre et du réseau des bibliothèques, Yves Auvinet a procédé à la remise des prix. Sur les sept ouvrages retenus par le Jury, celui en a distingué deux : le Prix des Ecrivains de Vendée est revenu à « A travers une histoire de la Vendée » de Jean Chiron publié par les Editions du Petit Pavé, tandis que le Prix du Crédit Mutuel a été attribué à André Audureau pour « Un bonheur fou » publié par Geste Editions – La Compagnie du Livre.

Pour clore la cérémonie, la médaille du Conseil Général fut décernée à Michel Dillange pour son action à la tête de la Société des Ecrivains de Vendée de 2000 à 2007 et au service de la culture vendéenne.

rermise prix 2015

Remise des Prix des Ecrivains de Vendée 2014

Michel Chamard et Catherine Girard-Augry, lauréats des prix 2014 de la SEV

DSC08213

Les prix 2014 de la Société des Ecrivains de Vendée ont été proclamés et remis, mercredi 3 décembre, à l’Hôtel du département, en présence de François Bon, Président de la Commission des Affaires culturelles du Conseil général, et Joseph Vrignon, Président du Crédit Mutuel Océan.

Le Prix de la SEV a été attribué à Michel Chamard pour « La Vendée pour les Nuls », paru chez First éditions, dans la célèbre collection des « Nuls ». « Un livre qui fera date et qui a sa place dans toutes les bibliothèques de la Vendée, écrit Yves Viollier. Du temps des dinosaures au Vendée Globe, l’auteur promène le lecteur comme personne » dans le seul département devenu province. »

Le Prix des Ecrivains de Vendée – Crédit Mutuel Océan couronne le roman de Catherine Girard-Augry, « La Floride, une conquête assassinée », paru chez Durand-Peyrolles, l’éditeur de Bourneau. C’est l’épopée à peine romancée des tentatives d’implantation des Huguenots sous la conduite de René de Laudonnière, au XVI ème siècle. Un rêve avorté, des pages féroces, une passion amoureuse, au temps des guerres de Religion.

Les membres du jury ont aussi présenté les trois autres ouvrages nominés: « Contre vents et marées », de France Duclos (Geste éditions), « Les mystères de Vendée », de Chloé Chamouton (De Borée), et « Un siècle trop tard », de Stéphane Loiseau (Durand-Peyrolles).

Ces cinq ouvrages – et beaucoup d’autres – sont présentés dans le nouveau numéro de notre revue Lire en Vendée, distribuée gratuitement dans les librairies et les points de vente du département.

Remise du Prix Charette 2014 à Claude Mercier

« Clemenceau… tout simplement » Claude Mercier, Prix Charette DSC078962014

          Le Prix Charette 2014, décerné dans la cadre du Refuge du Livre de Grasla, a été remis lundi 15 septembre, à l’Hôtel du Département, à Claude Mercier pour son livre « Clemenceau… tout simplement », paru aux Éditions de l’Étrave. Yves Viollier, président du jury, lui a remis le traditionnel trophée, en présence de Bruno Retailleau, Président du Conseil général, de Wilfrid Montassier, Président du Refuge de Grasla, des membres du jury et de nombreux auteurs de la Société des Ecrivains de Vendée.

          Claude Mercier qui a si souvent incarné sur scène le Père la Victoire a fait « du Clemenceau » en présentant son livre, avec beaucoup d’émotion et de verve. Accessible à tous, cet ouvrage, servi par une mise en pages remarquable et une très riche iconographie, retrace au jour le jour, avec sincérité et passion, le parcours du Grand Vendéen.

          Parfaitement inscrit dans l’esprit du Prix Charette, qui veut mettre en lumière l’esprit d’indépendance et de liberté, cette récompense salue aussi toute l’œuvre d’un écrivain aux multiples facettes, auteur, conteur, comédien, poète, homme de radio et de télé, organisateur et animateur de salons littéraires, à commencer par celui de Saint-Gervais, si cher à son cœur.

La cuvée 2014 du prix Charette s’illustre aussi par les quatre autres ouvrages sélectionnés par le jury: L’île d’Yeu dans la Grande Guerre, de Jean-François Henry (CVRH), Qu’un sang impur…, de Gildard Guillaume (Albin Michel), Le printemps des massacres, de Gilles Perraudeau (Durand-Peyrolles) et Le vieil homme sur le toit, de Peter Robert Scott (Les Chantuseries).

20140915_190710

Remise des Prix de la Société des Ecrivains de Vendée 2013

DSC06423La remise a eu lieu mercredi 11 décembre au Conseil Général de la Vendée. Etaient en compétition : Peuple afghan, ou es-tu? de Frédérique Jaumouillé (Les Chantuseries), Ceux des bords de l’Auzance de Henry-Pierre Troussicot (Editions Hérault), Ludovic Clergeaud, métayer de Florence Regourd (Geste éditions), Reviens muzungu de Hervé Perton (Editions de la Boucle) et L’impasse du Séjourde Gérard Glameau (Le Jarosset).

DSC06442

Le jury a décerné le Prix à Peuple afghan, ou es-tu ? et le Prix du Credit Mutuel à Ceux des bords de l’Auzance, comme le montre la photo ci-jointe. Retrouvez l’une sur TV Vendée, l’autre sur RCF en consultant la rubrique ci dessous Nos écrivains à la télé et à la radio

Remise du Prix Charette 2013 à Yves Viollier

DSCF6360_res

Lors du Refuge du Livre, le salon du livre vendéen à Grasla, le Prix Charette a été remis par le Jury à Yves Viollier pour son roman Même les pierres ont résisté, publié chez Robert Laffont, dont l’action se passe au cœur même du Refuge de Grasla pendant les guerres de Vendée

Publicités