Guibert Monique

guibert moniqueSon parcours

Née le 6 juin 1947 à Fontenay le comte en Vendée.

Après une carrière dans l’administration de l’Education Nationale, elle prend sa retraite et s’installe au bord de la mer. C’est dans les flots agités de l’océan qu’elle puise son inspiration. La poésie est une passion, quatre cent textes figurent sur son blog «  les mots apprivoisés ». Elle s’autoédite, préférant la liberté aux contraintes d’un éditeur. C’est son choix, comme elle a choisi d’écrire de la poésie libre, pour être le plus près possible de son ressenti. Elle écrit aussi sous le nom de Théa Casamance.

Elle intervient depuis deux ans, près des enfants dans le cadre du Printemps des poètes (Ecole maternelle Laennec)

 

Ses parutions

Confusion, Poésies Editions Dom, 2004

Eclats de cœur, Poésies La librairie du vent, Editions spéciale du Petit Véhicule à Nantes, 2006

Le voyageur du silence, La librairie du vent, Editions spéciales du Petit Véhicule, Nantes, 2007

Sur l’aile du vent, Poésies Editions Dom 2007

De l’autre côté du fleuve, Editions les troglodytes ( Dom 2009)

– Les îles impossibles, Thebookéditions (2009)

– Comptines et poésies, Thebookéditions (2011)

Prochaine parution : Rivage, des pas dans le silence, voyages

Monique GUIBERT écrit aussi des nouvelles.

Ses Prix et distinctions

Depuis quelques années , elle a reçu de nombreux prix littéraires pour ses poèmes, à la Société des Poètes et Artistes de France, aux Jeux Floraux de La Roche-sur-Yon et à Encres vives à Cholet entre autres.