Mestre Philippe

MESTRE-Philippe_photoSon parcours

Philippe Mestre est né à Talmont en 1927. Breveté de l’Ecole Nationale de la France d’Outre‑Mer (ENFOM) en 1951, il débute sa carrière en tant qu’administrateur des colonies pendant dix ans en Afrique. Nommé dans le corps préfectoral, il sert successivement comme Préfet du Gers en 1970, Préfet de la Région de Basse-Normandie de 1973 à 1976, puis Préfet de la Région des Pays de la Loire de 1976 à 1978.

Directeur du cabinet du Premier ministre Raymond Barre, de 1978 à 1981, il est élu député de la Vendée de 1981 à 1993. Vice-président de l’Assemblée Nationale de 1986 à 1988, premier Vice-président du Conseil Régional des Pays de la Loire de 1986 à 1998 et Président Directeur Général de Presse-Océan de 1981 à 1993, il est nommé Ministre des Anciens Combattants dans le Gouvernement Balladur de 1993 à 1995.

Vice-président de l’Association des Ecrivains Combattants (AEC – cf. site : lesecrivainscombattants.org), il est l’auteur de romans historiques dont les deux premiers ont été inspirés par la Vendée et la période révolutionnaire.

 

Ses publications2012_acte-manqué_recto

2012, Un acte manqué (Ed. France-Empire)

2000, Devant douze fusils (Ed. France-Empire), prix des Ecrivains de Vendée (2000)

1990, Demain, rue Saint-Nicaise (Ed. Robert Laffont), prix Claude Farrère (1990)

1969, Quand flambait le bocage (Ed. Robert Laffont)

 

Prix e la Société des Ecrivains de vendée pour « Devant douze fusils » en 2000

 

1990_demain-rue_recto