Toublanc Paul

Son parcours

Paul Toublanc est né en Vendée en 1928 et il a effectué ses études primaires et secondaires à La Roche-sur-Yon. Il a ensuite poursuivi ses études universitaires  à Poitiers, Paris et aux Etats-unis où il a préparé son doctorat (droit public et économie politique), thèse soutenue à Paris en 1954.
Entré dans la vie professionnelle, il mène plusieurs activités de front, persuadé que la spécialisation est l’une des plaies du temps : il veut être à la fois acteur et témoin de notre monde passionnant.
D’où une carrière au service de 1’Etat d’abord, en qualité de chercheur (économie et sociologie) puis à des postes de responsabilité, directeur des relations sociales dans un grand établissement public scientifique et industriel. D’où en parallèle une œuvre littéraire rigoureuse et variée : poésie- essai- roman-réflexions

Paul Toublanc participe à divers salons littéraires lors de parution ses livres.
En peinture, il a présenté ou participé à de nombreuses expositions en province et plusieurs à Paris.
Sa biographie professionnelle et littéraire figure dans le WHO’s WHO.
La critique, aussi bien à Paris qu’en province, a salué son œuvre littéraire. Un grand quotidien national a pu écrire de ses livres qu’ils s’adressaient aux amateurs en nombre restreint, mais d’élite. Son écriture, fort heureusement sans fioritures, esr accessible à tous.

Ses publications
Poèmes brisés, Editions Universitaires, Paris 1970
Ecrits sauvages, Edit. Univ., Paris 1972
L’Etat de veille, Le Cercle d’Or, 1986
L’esprit et la lumière, E.F.A., 1992
L’habitude de vivre, E.F.A. 1999, ces trois ouvrages à L’Harmattan
Ballade de l’amour du mal et de la mort, L’Harmattan 2005.toublanc_vie partagée
Chamfort, essai, L’Harmattan 2006
Je ne compte que les heures heureuses, 2007
Bréviaire à l’usage des mal-pensants, 2009
La Vie partagée, 2012, ces trois ouvrages également à L’Harmattan.
Parallèlement Paul Toublanc a entrepris une ouvre picturale depuis plus de 25 ans, avec une prédilection pour le pastel qu’il traite de manière absolument novatrice. Il s’adonne aussi 1’encre de Chine, étant influencé par sa calligraphie, de même que. dans ses écrits par sa pensée philosophique.